mars 27, 2019

Tu as décidé de faire le grand pas? Le prochain c'est te faire une idée de quelle moto tu veux avoir dans ton garage. Sportive, enduro, cross? Tu as l'embarras du choix. Si elles te plaisent toutes, si tu changes d'idée chaque nuit, si vraiment tu ne sais pas à quel saint te vouer, alors il te suffit de suivre nos conseils pour choisir ta première moto.

Peut-être qu'en lisant le blog de Motaravie tu as déjà pu te faire une idée. Pour décider sereinement, tu dois obligatoirement faire des comparaisons directes. En gros, si tu n'arrives pas à te décider entre le scooter et la moto de route super sportive, il est temps que nous t'éclairions.

 

COUP DE FOUDRE

C'est bien connu. Tu vois un modèle dans un salon, sur la route ou sur une page publicitaire et tu décides de l'acheter. "C'EST LA MIENNE!" On a tous entendu cette phrase, même de la part d'une personne qui a ensuite revendu sa moto après seulement six mois, en perdant pas mal d'argent avec la dévaluation. C'est vrai, les motards sont un peu comme des animaux sauvages et vivent souvent en suivant leur instinct qui les distingue des autres êtres humains "normaux". 

Être têtu en niant l'évidence peut porter à la haine envers sa propre moto. Un exemple? Si tu n'as jamais mis ton arrière-train sur une moto, peut-être qu'une bête de 160 ch ne sera pas l'idéal pour toi. Ça parait normal et pourtant beaucoup de personnes achetent une moto juste pour le show. Le classique "Alors, elle me va comment?" une fois monté sur la moto à l'arrêt n'est pas un critère de choix rigoureux.

Puis, chacun est libre de faire ses propres choix. Un sujet qui colle d'autant plus aux motos qu'aux femmes, le coup de foudre existe, malheureusement: mais si après en avoir pris conscience tu penses encore d'avoir fait le bon choix, alors fonce acheter ta future moitié. N'écoute pas les personnes qui sont autour de toi qui te pousseront à acheter une moto selon leurs critères, seulement parce que "cette moto là consomme beaucoup moins" ou parce que "moi je la prendrais bien à ta place". Dans ce cas-ci, oui. Suis ton instinct.

 

L'ENNEMI N°1

À moins que tu sois un ami proche du vendeur, fais attention aux conseils prodigués par le concessionaire. Pour mieux dire, écoute le bien mais jusqu'à un certain point, car on ne va pas te l'apprendre, mais chacun fait son travail et le sien c'est de vendre. Nous avons vu beaucoup de vendeurs vendre sans pitié des deux roues qui étaient destinées à ne pas être vendues. Méfie-toi donc des super remises que le concessionaire te fait.

Il est aussi vrai qu'il y a certaines motos qui suscitent peu d'intérêt, qui n'ont pas eu le succès attendu auprès du public. Peut-être qu'elles ne sont plus "dans le coup". Donc si elle te plait, fais toi plaisir, en exigeant tout de même un petit geste commercial. Ce sera un choix courageux, car pour la revendre ensuite ce ne sera pas un jeu d'enfant. Si tu t'amouraches d'un vilain petit canard, essaie de le garder le plus longtemps possible. Tu seras certainement plus heureux que les autres qui ont la moto la plus en vogue du moment.

Et puis, essaie-là. Au jour d'aujourd'hui, tous les concessionaires ont une moto en démonstration pour les essais clients et les open week end sont de plus en plus fréquents. Essayer ta moto, c'est ce qui a de plus important!

 

ESSAI LONG TERME

Si tu as l'intention de garder ta future moto pas mal d'années, tu dois savoir que, tandis qu'un 2 ou 4 cylindres peut rouler jusqu'à 100.000 km sans subir de grosses interventions (mis à part la distribution), un mono aura eu besoin de beaucoup plus de soins mécaniques arrivé à ce kilométrage. Cependant, relax: avec le mono cylindre, tu dépenses moins sur d'autres choses.

Si les coûts d'entretien sont une variable à tenir à l'oeil, c'est un peu la même chose pour la garantie. C'est très important de vérifier aussi la valeur du marché de l'occasion. Dans ce secteur, Honda et BMW sont parmi les meilleures. Dans tous les cas, un best-seller reste toujours une valeur sûre et se revend facilement, tandis qu'une moto qui n'a pas un grand succès et bien... pas la peine de te faire un dessin. 

Les options et les accessoires ajoutés peuvent aussi faire pencher la balance au moment de la revente. Et la couleur aussi peut être un véritable dilemme, sa disponibilité aussi: si le vendeur te dit qu'il faut attendre 120 jours car tu as commandé une moto avec couleur spéciale, tu ne risques pas de bien le prendre.

 

L'ABS, C'EST PAS LE PRINCIPAL

Si tu te rapproches du monde des motos pour la première fois, tu seras sûrement rassuré en sachant qu'au jour d'aujourd'hui la plupart des deux roues sont équipées d'ABS. Attention à ne pas le surestimer car sur les moto ce système autobloquant peut générer des réactions "bizarres". Il est exceptionnel sur autoroute, sur route mouillée et dans les moments de panique, où tu peux vraiment augmenter la sécurité active.

Cependant, en ville et sur routes pavées, les motos dotées d'ABS peuvent te jouer des tours bien que les systèmes deviennent de plus en plus raffinés et précis.

 

JE L'AIME OU JE L'AIME PAS?

C'est dur d'effeuiller la marguerite de la nouvelle moto, tu n'y as jamais pensé? Cela reste un des aspects les plus importants: le prix! Penses-y, motard, penses-y. Et ne te laisse avoir par personne. Compare toutes les listes de prix, sans pitié, mais sois quand même objectif: la qualité a un prix.

Seule l'expérience peut te faire comprendre si une différence de prix entre deux modèles est justifiée: demande à ton ami expert et bouche tes oreilles chez le concessionaire. Si tu titilles ce dernier en lui mentionnant ses concurrents, il fera de tout pour que ce soit lui qui te fasse repartir avec ton premier amour.

Motardement,

L'Équipe Motaravie


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.